L'oeil du Célestron

26 juil. 20

Post estivale 2020

Bonjour!

et nous voici arrivé à la période estivale ! Je vais dérouler dans ce post toutes les observations que j'effectuerai jusqu'à fin septembre.

Pour l'heure, seulement la cométe Neowise que j'ai pu capturer différents matins de juillet au dessus de ma maison.

 

neowise ciel

 

Photographie prise dans le crépuscule du 20 juillet où Neowise était visible dans les "pattes de la Grande Ourse"

Pas d'autres rapports d'observations ou d'acquisition pour l'instant, ayant dû procéder à une maintenance de mon télescope mais ça viendra dans les prochaines semaines!

A bientôt

Sébastien


20 juil. 20

Cométe Neowise

Comete phare de ce milieu d'année 2020, Neowise, ou C/2020 F3, a été découverte en mars 2020 par le télescope du même nom. S'approchant au plus près du Soleil en ce début juillet, sa magnitude visuelle est descendue jusqu'à 0,7; ce qui la rendait très facilement observable à l'oeil nue. Sa course dans le ciel l'a fait traverser successivement les constellations du Cocher, du Lynx et de la Grande Ourse. Neowise a depuis commencé à perdre en intensité et devrait rester observable jusqu'à la mi aout avant de repartir vers le fin fond du système solaire.

Ci dessous trajectoire de la comete sur Juillet 2020

 

carte trajectoire

 

 NEOWISE à l'observation :

Impressionnante à l'oeil nu où la trainée blanche de la comète est parfaitement visibledans son sillage, elle montre bien aussi une tête cométaire ben nette.

Au C8 (200mm) avec l'oculaire Hypérion 25 mm ( X 80 ) et le réducteur de focale à F/D 6.3, le noyau est très lumineux et l'environnement baigne dans une lumière blanche saississante. A cette ouverture, l'intégralité de la comète n'est pas visible dans le champ mais on distingue une séparation légère dans la queue.

 

NEOWISE à la photographie :

Evolution de la comète dans le ciel :

3 clichés illustrent la course de la comète dans le ciel. Ceux ci ont été fait avec le Canon EOS 500D et son objectif 18-55mm. Pour chaque cliché, sont présentées l'acquisition sans le repérage des constellations et avec le repérage.

NEOWISE n°1 .Cliché obtenu avec 12 poses de 15 sec à 400 ISO à F/5. Composition avec le soft IRIS, cosmétique avec Paint Shop Pro. Dans les lueurs de l'aube, le 10 juillet 2020 à 5h00. L'empilement des poses prenant pour référence les étoiles et non pas les objets fixes de l'environnement ( maison, arbres ), on observe une répercussion du mouvement apparent du ciel sur ces derniers, qui se traduit par un "bougé" et donc un manque de netteté.

 neowise avec  neowise sans

NEOWISE n°2 .Cliché obtenu avec 20 poses de 15 sec à 400 ISO à F/5. Composition avec le soft IRIS, cosmétique avec Paint Shop Pro. Dans les lueurs de l'aube, le 11 juillet 2020 à 4h00. L'empilement des poses prenant pour référence les étoiles et non pas les objets fixes de l'environnement ( maison, arbres ), on observe une répercussion du mouvement apparent du ciel sur ces derniers, qui se traduit par un "bougé" et donc un manque de netteté.

 

neowise 110720 avec

 

neowise 110720 sans

NEOWISE n°3. Cliché obtenu avec 20 poses de 15 sec à 400 ISO à F/5. Composition avec le soft IRIS, cosmétique avec Paint Shop Pro. Dans les lueurs de l'aube, le 20 juillet 2020 à 23h30, avec un crépuscule résiduel.

 

neowise ciel avec

 

neowise ciel

Détails de la comète; acquisitions au C8 :

3 clichés sont présentés.

 

neo zoom

  Le premier, du 11 juillet, sur le noyau de la comète. Un peu délicat et avec une cosmétique un peu "arrangée" car le ciel devenait déjà bleu à cause de l'aube.

  Il s'agit du résultat de 12 acquisitions de 8 sec à 800 ISO au foyer du C8 avec le Canon EOS 500. traitement sous IRIS, cosmétique sous Paint Shop Pro

 

  Le second, du 20 juillet, avec les étoiles en fixes. Ce cliché montre une légère déformation du noyau qui représente le déplacement de la comète sur 12 minutes 30 sec environ, par rapport au fond du ciel.

  Il s'agit du résultat de 30 acquisitions de 25 sec à 800 ISO au foyer du C8 avec le Canon EOS 500. Traitement sous IRIS, cosmétique sous Paint Shop Pro

neo1

 

neo2

 

  Le troisième, le même que le second du 20 juillet, avec la comète en fixe. Ce cliché montre cette fois le mouvement apparent des étoiles par rapport à la comète sur 12 minutes 30 sec environ.