Historique,étymologie et origine :

La constellation du Petit Renard a été inventée en 1660 ( ou 1690 selon les sources) par Hévélius afin de combler un vide entre celles du Cygne et de la Flèche. Il y avait placé également la constellation de l'Oie. Le Renard et l'Oie représentaient la course poursuite entre le prédateur et l'anatidé, symbolique populaire à cette époque, imagée et racontée souvent dans les contes et les fables. Par la suite, la constellation de l'Oie disparut, absorbée par celle du Petit Renard. A noter que l'étoile Alpha du Petit Renard s'appelle Anser, qui signifie l'oie en latin.

Observations, photographie :

Cette petite constellation,bien visible, contient la magnifique nébuleuse planétaire M 27.

 

Carte de la constellation avec les objets observés (cliquez sur la carte pour agrandir !!)

 

 

renard

 

Notes sur les instruments et les sigles utilisés:

 

Pour la lunette de 60 mm ( notée L60/450 )les observations ont été effectuées principalement de 1990 à 1996 avec des oculaires Huygens de 25 mm ( X 18) et orthoscopique 12,5 mm (X 36) 

 

Pour le télescope de 115 mm ( noté T115/900 ), les observations ont été effectuées principalement de 1992 à 1996 avec des oculaires Kellner de 25 mm ( X 45) et orthoscopique 12,5 mm (X 72)

 

Pour le Célestron 8 (noté C8 (200 mm)), les observations sont effectuées avec les oculaires Hyperion 24 mm 68°( X 80 ), Hyperion 17 mm 68°( X 118 ), 9 mm ( X 220 ) et Vixen 6 mm ( X 330 ) sauf précision contraire. A noter certaine observation se font également avec un réducteur de focale qui ramène la focale de 2000 mm du C8 à 1260 mm : ce réducteur est noté F/D 6,3.

 

Pour finir, les observations se font en France, en région Centre à 48° de latitude Nord, sauf indications contraires qui seront spécifiées dans les descriptifs.

  Liste des objets observés

C

399 Amas Stellaire Ouvert de dim 20' et de mag 5  

Aux J50X12 et à la L60 : "Amas du Cintre". Cet amas doit être observé dans de petites ouvertures avec un large champ. L'amas montre une dizaine d'étoiles brillantes formant l'astérisme

NGC

6882 Amas Stellaire Ouvert de dim 8' et de mag 5,7  

Au C8(200mm) : Un peu noyé dans le champ à coté de NGC 6885. Difficile de définir  ses limites.

NGC

6885 Amas Stellaire Ouvert de dim 7' et de mag 5,7  

Au C8(200mm) : Amas ouvert d'une vingtaine d'étoiles brillantes accompagnants l'étoile 20 VUL (à l'ouest). Moins impressionnant dans le champ plus réduit du C8. Plutôt joli dans le T 115.

6885-6882

 

Champ des amas NGC 6885 et 6882, entre les deux étoiles 19 (au nord ) et 20 (au sud) Vulpecula. Les limites des deux amas sont imprécises. NGC 6885 entoure 20 VUL et le reste des étoiles entre celle ci et 19 VUL correspond à NGC 6882., Photographie au foyer avec l'EOS 500D. 40 poses de 30 sec à 800 ISO; traitement sous DeepSkyStacker et PSP. Photo réalisée le 30 aout 2011 à 23h40.

NGC

6940 Amas Stellaire Ouvert de dim 31' et de mag 6,3  

Au T115 : Bel amas bien organisé, composé de 40 à 50 étoiles faibles dans X 45. Tantôt regroupées en grappes, tantôt éclatées…

M 27

(NGC 6853) Nébuleuse planétaire
de dim 5,8' et de mag 7,6  

Au T115 : Très bel objet dans X 45 qui montre une nébuleuse brillante, bien définie dans un champ d'étoiles riche. La structure en "haltères", déjà sensible dans X 45, est visible dans X 72. M 27 ressemble alors à une sorte de sablier. Pas d'étoile centrale visible.

Au C8(200mm) : Magnifique nébuleuse dans un champ riche en étoiles. Large, blanchâtre, elle contraste bien avec le fond du ciel. La forme de sablier ou d'haltère est bien nette dans X80 . Lse extrémités sont un peu plus diffuses. La photographie fait bien ressortir les extensions entre les deux lobes avec de belles couleurs vert bleu saisissantes.

M27_3

M 27, photographiée au foyer avec l'EOS 500D. 50 poses de 50 secondes à 1600 ISO; traitement sous IRIS et PSP. Photo réalisée le 12  aout 2012

 

NGC

6802 Amas Stellaire Ouvert de dim 3,2' et de mag 8,8  

Au C8(200mm) : Apparaît comme une nébulosité laiteuse avec une dizaine d'étoiles dessus.